Intérim et Auto-Entrepreneur

Intérim et auto-entrepreneuriat sont deux activités bien distinctes mais compatibles. Tout le monde peut en effet cumuler plusieurs activités professionnelles à la fois. Vous pouvez par exemple être un travailleur intérimaire, et exercer une activité d’auto-entrepreneur pour le temps disponible entre vos missions intérimaires.

Peut-on toucher un revenu cumulable en adoptant un double statut d’intérimaire et d’auto-entrepreneur ? C’est sur la possibilité de cumul de ces deux activités que nous allons nous pencher. Découvrez plus de détails ci-après.

Intérim et Auto-entreprenariat : à ne pas confondre

Ce sont deux activités bien distinctes :

L’intérim est une activité exercée en tant qu’intérimaire, et procurée via une agence d’intérim. Pour une mission d’intérim, vous recevez une fiche de paie. Vous touchez également un salaire net vu que c’est l’employeur qui prend en charge vos cotisations sociales. Une mission effectuée en intérim ne doit pas cependant être facturée, telle une prestation de micro-entreprise.

A l’opposé, une prestation de travail en tant que micro-entrepreneur doit être facturée comme telle. C’est généralement une mission rémunérée sous forme d’honoraires facturés par l’auto-entrepreneur. Vous payez vous-même les charges sociales. Le résultat positif tiré de cette activité est alors appelé bénéfice.

Deux activités compatibles

Il est parfaitement possible de combiner le statut d’intérim avec celui de micro-entreprise. C’est même une option fortement recommandée pour optimiser ses revenus provenant du travail intérimaire. Celui-ci ne couvrant généralement pas 100% de votre temps de travail disponible.

Vous pouvez être un travailleur intérimaire et devenir à la fois un auto-entrepreneur.

Cependant, étudiez bien toutes les clauses incluses dans votre contrat de travail, pour assurer d’une parfaite compatibilité.

Pour un travail d’intérim, vous n’êtes pas obligé de déclarer à votre employeur l’existence de votre activité d’auto-entrepreneur. Toutefois, vous devez lui manifester de la loyauté, donc il est plus simple de l’informer.

De plus, l’activité de votre auto-entreprise ne doit en aucune façon concurrencer celle de votre employeur en cours. Elle doit s’effectuer en dehors de vos horaires d’intérimaire et ne faisant pas recours aux matériels de votre employeur.

Les avantages d’un cumul intérim et auto-entrepreneur

On l’a mentionné précédemment le fait que le cumul de ces deux activités génère plus de revenus. C’est donc plus avantageux de disposer de deux sources de revenus parallèles.

Ou trouver des missions en tant que travailleur indépendant ?

Pour ceux qui auront choisi de proposer leurs services aux entreprises, il est possible de cumuler facilement les missions ponctuelles et ainsi bénéficier d’un revenu régulier ou complémentaire. En effet, de nombreux sites proposent des missions à des travailleurs indépendants. Il est donc très simple de trouver des missions en fonction de vos préférences et de vos priorités. JobRepublik fait partie de ces sites qui permettent aux auto-entrepreneurs de développer leur activité en leur fournissant les outils pour trouver et gérer leurs missions. C’est aussi une occasion de découvrir de nouveaux métiers et d’acquérir de l’expérience et des références.

L’intérim et l’auto-entreprise sont donc deux statuts complémentaires et parfaitement cumulables. Le cumul de ces activités est également un bon statut tremplin pour entamer une aventure entrepreneuriale.

Découvre les informations détaillées à ce sujet fournies sur le site de notre partenaire Union auto entrepreneur

En savoir plus sur l’auto-entreprise sur le site de l’URSAFF :URSAFF