Trouver un emploi à temps partiel

Selon un rapport de l’Insee en 2019, sur l’emploi, le chômage et les revenus du travail en France, 18,9% des salariés, soit près de 4,5 millions, sont à temps partiel. Ce rythme de travail est fréquent chez les plus de 50 ans (20,8%) et les moins de 25 ans (27,6%) avec une forte représentation féminine (83 %) qui mettent en avant des contraintes familiales. Cependant, trouver et accéder à un emploi à temps partiel ou à mi-temps, n’est pas pour autant facile. De même que, si vous souhaitez décrocher un emploi à responsabilité à mi-temps. Découvrez notre focus sur le travail à temps partiel, les différentes formes et quelques conseils pour en décrocher.

L’emploi à temps partiel, en bref

Le job à temps partiel suppose un rythme de travail souple, des horaires flexibles et une organisation peu rigide. En effet, comme on l’a mentionné précédemment, c’est une forme de travail qui tend à séduire de plus en plus de travailleurs, mais aussi d’employeurs qui y trouve un avantage vu que les salariés à temps partiel sont très efficaces pour cause de temps limité. C’est le secteur tertiaire avec les services aux particuliers qui concentre la plus grande part de salarié à temps partiel avec près de 91% en 2005. Mais l’inconvénient est que ce type de travail concerne dans la majeure partie des cas des postes précaires et moins qualifiés que les emplois à temps plein. Il est difficile de concilier des postes à responsabilité avec le temps partiel.

Comment trouver et décrocher un emploi à temps partiel ?

Ce sont les services et prestations aux particuliers, l’éducation, la restauration, la santé, les services aux entreprises et le commerce qui opte majoritairement pour ce rythme d’emploi à temps partiel. Pour espérer trouver un emploi à temps partiel, il y a quelques démarches essentielles à connaître. Il faut savoir scruter les multitudes d’offres disponibles pour ces secteurs. Déjà dans les annonces, ils spécifient cette condition, donc vous acceptez les termes et horaires de travail mentionnés (demi-journée, nuit ou weekend), et n’aurez aucune négociation à faire.

Cependant, dans certains postes plus techniques nécessitant le recours à une expertise telle la comptabilité, il faut que vous sachiez négocier et formuler des propositions. Pour ces profils, vous devez savoir convaincre l’employeur de vous accorder un 3 ou 4/5e, autrement dit, un contrat de travail à temps partiel dont la durée de travail est égale au 4/5e de la durée normale légale ou conventionnelle d’un temps plein.

Enfin, l’autre forme la plus répandue est l’option travail de week-end. Cette forme d’emploi apparaît comme une option intéressante avec quelques avantages notamment la flexibilité pour pouvoir exercer d’autres occupations professionnelles en même temps qu’avoir du temps pour s’occuper de votre famille.

Une alternative au temps partiel : le statut d’auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est une alternative crédible au travail à temps partiel en offrant plus de souplesse dans la réalisation de missions ponctuelles. En effet, ce statut permet aux personnes en recherche d’un travail d’appoint de proposer leurs services au travers d’un cadre fiscal et juridique simplifié. Une meilleure rémunération pour les auto-entrepreneurs et un coût compétitif pour les entreprises contribue également au succès de ce statut en France. En ce qui concerne la recherche de missions, de nombreux sites proposent aux auto-entrepreneurs des opportunités dans différents secteurs d’activités. JobRepublik fait partie de ces sites qui proposent des missions ponctuelles aux travailleurs indépendants. Sa particularité ? Il offre la liberté de choisir ses missions en fonction par exemple de ses disponibilités horaires, de soumettre ses propres tarifs ou encore de valoriser son profil grâce à une fiche descriptive accessible aux entreprises.

Le statut d’auto-entrepreneur est donc une alternative efficace et qui attire de plus en plus de personnes souhaitant réaliser des missions ponctuelles tout en maximisant leur rémunération.

En savoir plus sur l’auto-entreprise sur le site de l’URSAFF : URSAFF

En résumé, la flexibilité de l’emploi est une situation qui séduit bon nombre de salariés, bien que d’autres le choisissent pour diverses contraintes. Cependant, il ne faut pas oublier que les salariés à temps partiel ne bénéficient pas des conditions de ceux à temps plein. Il faut, de ce fait, une amélioration et une revalorisation de la situation des salariés qui optent pour cette forme d’emploi.